Comment apprendre une langue rapidement ?

Marhaban mes ami(e)s

J’espère que vous allez bien.

Dans l’article d’aujourd’hui, j’aimerai partager avec vous un extrait du livre « best-seller » de Jean-Yves PONCE « Booster votre mémoire. Mémorisez l’impossible en vous amusant« . Cet extrait très intéressant est consacré à l’apprentissage d’une langue rapidement.

Les informations contenues dans cet extrait intitulé « Comment apprendre une langue rapidement? » vont vous aider à acquérir les techniques vous permettant de progresser rapidement dans votre apprentissage de toute langue, entre autres de la belle langue arabe.

Vous trouvez à la fin de cet article, un lien vers le livre de Jean-Yves Ponce « Booster votre mémoire. Mémorisez l’impossible en vous amusant« .

Comment apprendre une langue rapidement ?

La meilleure façon d’apprendre une langue étrangère est de la parler, avec un natif ou un bilingue. Comme tout le monde n’a pas de bilingue ou de natif sous la main, il est très intéressant d’utiliser des techniques de mémorisation pour booster considérablement votre apprentissage. Par où commencer ? Par le vocabulaire ! C’est le plus facile, le plus utile car ainsi, vous pourrez commencer à parler très rapidement. Voici les techniques qui vont vous aider. Je vais vous souvent prendre en exemple l’anglais, mais le principe reste le même pour les autres langues.

La technique pour mémoriser le vocabulaire d’une langue

Quelle que soit la langue que vous voulez apprendre, vous allez mémoriser son vocabulaire en procédant toujours de la même façon :

  • Choisissez un mot et entrainez-vous à le prononcer
  • Créer une association mentale pour la traduction du mot en français
  • Créer une association mentale avec le mot étranger
  • Reliez les deux associassions
  • Utilisez la courbe de l’oubli pour mémoriser à long terme

Exemple :

J’ai choisi le mot anglais « flesh » qui veut dire « chair » en français.

Je m’entraine à le prononcer correctement.

J’ai créé une association pour le mot français : chair. Pour moi, la chair, cela m’évoque la bonne chair, ou bien la chair de mon bras. Je finis par choisir la chair de mon bras comme association mentale pour « chair ».

Le mot anglais est « flesh ». Je procède également à un travail d’association. Lorsque je me répète en boucle le mot « flesh » dans ma tête, je pense à une flèche qui serait tirée par un arc. J’associe mon image pour la chair de mon bras et celle de ma flèche et j’obtiens une association finale : j’imagine une flèche transpercer la chair de mon bras.

De cette façon, à chaque fois que l’on me demandera ce que veut dire « flesh », je penserai à mon bras qui se fait transpercer et à chaque fois que je me demanderai comment on dit « chair » en anglais, je penserai à la flèche. Cette technique est belle parce qu’elle marche dans les deux sens.

Cet exemple était facile et donc l’association est venue rapidement. Tous les mots ne seront pas aussi simples mais la technique reste identique, même dans les autres langues. Regardez un exemple avec un mot de vocabulaire allemand :

Hélicoptère qui se dit « Hubschrauber » en allemand. Hélicoptère, cela me fait penser à « Supercopter », une série des années 90 mettant en scène un hélicoptère noir super performant. Evidemment, Hubschrauber ne m’évoque rien à première vue, alors je le laisse tourner en boucle dans ma tête. Bizarrement, le « Hubs » me rappelle une chanson de Britney Spears qui commence par « Ooops, I did it again ». J’ignore pourquoi, mais cette association semble revenir, et même si elle n’a rien à voir avec Hubschrauber à part une syllabe vaguement similaire, je décide d’imaginer Britney Spears chanter cette chanson. Il me reste à lier Supercopter et Britney Spears dans une association mentale unique. J’imagine Britney Spears dans le cockpit en train de chanter « oops, i dit it again ». Je fais un test le soir même pour voir si je me souviens encore de mes associations et du mot. Si la réponse est oui, je garde ces associations que je répéterai en suivant la courbe de l’oubli et sinon, je devrai recommencer et trouver une autre association mentale.

A vous de tester :

Défi :Avec la technique précédente, mémorisez les mots anglais suivants :

  • Scraf (écharpe)
  • Uphold (faire respecter,
  • Confirmer, maintenir)
  • Ugly (laid)
  • Tangle (enchevêtrement)
  • Sleek (brillant, luisant)

La technique de l’immersion totale

Le plus efficace pour apprendre une langue est de s’immerger totalement dans sa grammaire, ses mots, mais également sa culture et ses modes de fonctionnement. C’est pour cela que les séjours linguistiques coupés de toutes bases francophones sont intéressants. Ils vous forcent à parler, à pratiquer et à décrypter la langue au quotidien. Vous ne pouvez pas faire autrement, et vous vous imprégnez de la langue très facilement. Malheureusement, tout le monde n’a pas la possibilité d’effectuer ces séjours, alors il existe une façon de progresser quand même selon la même philosophie : la technique de l’immersion totale.

Le principe :

Vous devez aménager votre quotidien de la même façon que si vous étiez en séjour linguistique. Vous devez vous couper au maximum de la culture francophone et vous plonger dans la langue que vous souhaitez apprendre. Plus vous irez loin dans l’immersion, plus vous aurez des résultats.

  • Vivez avec un dictionnaire de la langue à coté de vous et prenez le réflexe de cherche la signification de chaque mot que vous ne saurez dire dans la langue à chaque situation de votre vie quotidienne.
  • Écoutez, lisez et parler cette langue. Evidemment, « parler » est le plus difficile, mais également le plus efficace. Il existe d’ailleurs des méthodes en ligne spécialement axées sur la communication avec des natifs pour vous faire progresser. Mais parler n’est pas le seul aspect sur lequel vous pouvez agir et progresser. En lisant et en écoutant simplement la langue que vous cherchez à apprendre, vous progresserez. Pour cela, lisez des articles écrits par des natifs, écoutez des émissions de radio du pays, des émissions de télévision et même les pubs, qui peuvent vous faire progresser. Plus vous transformerez votre vie quotidienne en expérience linguistique, mieux cela marchera. Certains vont même jusqu’à changer les interfaces de leurs ordinateurs et appareils pour la mettre dans la langue à apprendre.
  • Étiquetez votre vie quotidienne. Le but est d’attacher un post-it sur chaque objet de votre quotidien avec sa traduction. De cette façon, vous savez constamment les mots de vocabulaire que vous utilisez le plus sous les yeux. Cela peut poser certains problèmes si vous n’êtes pas seul chez vous, mais si vous avez la possibilité de la pratiquer, vous constaterez des progrès fulgurants dans votre maîtrise des mots du quotidien, ce qui vous aidera ensuite à parler sur la vie quotidienne.
  • Regarder de la VOSTVO. Lorsque vous regardez des programmes avec des DVDS ou en streaming sur Internet, favorisa la version originale, sous-titrée également en version originale. De cette façon vous pourrez lire et entendre les mots en même temps. D’autre part, vous pourrez également emprunter et réutiliser les expressions courantes que vous entendrez régulièrement, plus tard lorsque vous parlerez. Effet garanti !

Apprendre une langue en s’amusant

Transformez votre apprentissage en jeu. Plus vous trouverez un moyen de vous amuser avec la langue à apprendre, plus vous progresserez rapidement. Le secret est de transformer toutes les petites techniques que vous lisez en jeu. Il vous reste maintenant à faire un effort d’imagination pour déterminer comment vous amusez avec les mots de vocabulaire tout en l’apprenant.

Quelques idées en vrac :

  • Passer une journée en ne prononçant pas un mot de français (à faire avec des complices évidemment)
  • Demander, à un ami de vous donner 3 mots difficiles d’une langue étrangère à placer dans une conversation au cours de la journée. Le but est de les caser tels quels et non traduits en français !
  • Composez une poésie de votre cru en utilisant 10 mots difficiles, entièrement dans la langue que vous cherchez à apprendre.
  • Lancez-vous un défi comme celui d’apprendre 100 mots en une journée, devant témoins, et avec une belle récompense à la clé que vous recevrez si vous réussissez.

Défi : Trouvez un moyen (si possible amusant !) de mémoriser 10 mots de vocabulaire aujourd’hui.

Vous pouvez procurer le best-seller de Jean-Yves Ponce: « Booster votre mémoire. Mémorisez l’impossible en vous amusant« , en cliquant sur le lien ci-dessous:

 

Je vous invite à partager (sans modération) cet article sur les réseaux sociaux car il peut aider les personnes qui souhaitent apprendre les langues. Chokran.

(Visited 76 times, 1 visits today)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar