Conseils pratiques pour maîtriser les 4 compétences indispensables pour apprendre l’arabe

Marhaban mes ami(e)s    مَرْحَباً أَصْدِقَائِي وَ صَدِيقَاتِي

J’espère que vous allez bien.

Dans l’article d’aujourd’hui, vous allez découvrir des conseils pratiques qui vont vous permettre de maîtriser les quatre compétences que vous devez développer pour apprendre l’arabe.

Introduction

Toutes les langues sont enseignées sur la base de 4 compétences qu’il faut développer pour pouvoir parler la langue que l’on souhaite apprendre. Il s’agit des compétences suivantes :

  • Lire ou la lecture
  • Écrire ou l’écriture (ou l’expression écrite)
  • Écouter ou l’écoute
  • Parler ou l’expression orale

Les deux compétences « la lecture » et « l’écoute » sont considérées comme des « compétences réceptives » tandis que les deux autres compétences, à savoir « l’écriture » et « l’expression orale », elles, sont considérées comme des « compétences productives ».

Il est à noter également que l’étape de l’écriture est précédée, logiquement, par celle de la lecture. De même, l’étape de l’expression orale est précédée, préalablement, par l’étape de l’écoute.

Afin d’arriver à maîtriser et apprendre l’arabe, vous devez développer ces 4 compétences. À cet effet, votre formation de langue arabe doit intégrer des cours qui vous permettront d’asseoir une solide base dans chacune de ces 4 compétences. 

Dans cet article, je vais vous donner des conseils pratiques et précieux pour développer ces 4 compétences.

I- La lecture

La lecture est un des meilleurs et indispensables moyens qui permettent à la fois de consolider la compréhension de la langue que l’on étudie et d’enrichir son vocabulaire.

Il est recommandé que votre lecture soit active c’est-à-dire que vous ne devez pas se contenter de lire et « d’absorber » des textes de façon passive.

Pour maximiser votre lecture en arabe et en tirer un grand profit dans le but de mieux maîtriser la belle langue arabe, il est conseillé de bien choisir un support de lecture en arabe qui vous intéresse et donc qui ne vous ennuie pas trop. Aussi, il est recommandé de se concentrer, lors de votre lecture en arabe, sur des extraits et passages relativement courts comme une histoire courte ou un article d’actualité.

Par ailleurs, pour mieux comprendre le support que vous allez lire, il est intéressant de se préparer pour mieux comprendre votre matériel de lecture. Cela passe par exemple, par une lecture préalable du texte arabe ou en notant le vocabulaire qui vous aidera à mieux comprendre votre support de lecture en arabe. Aussi, effectuer une seconde lecture et noter le vocabulaire que vous connaissez déjà et formuler le texte avec vos propres mots. Faites une nouvelle lecture pour tenter de saisir ce que vous avez manqué de comprendre du texte arabe.

Enfin, après plusieurs lectures, vous pouvez utiliser un dictionnaire pour consulter certains nouveaux mots. Cependant, il est conseillé de ne pas trop utilisé le dictionnaire car l’intérêt est d’arriver à avoir une idée générale du texte et de son lexique essentiel sans recourir nécessairement à un dictionnaire. Il est intéressant à cet effet d’utiliser votre capacité à supposer le sens à donner à certains mots que vous n’arrivez pas à comprendre du texte en se référant au contexte dans lequel se situe le support de votre lecture et l’idée générale que véhicule ce dernier. Ainsi, vous allez travailler votre capacité intuitive pour deviner le sens de nouveaux mots arabes. En cas de difficulté, vous pouvez bien entendu consulter un dictionnaire.

II- L’écoute   

L’écoute aussi est une des compétences essentielles que vous devez développer car elle va vous permettre de consolider votre compréhension de l’arabe et d’élargir votre lexique dans cette belle langue.

Pareillement pour la lecture, l’écoute aussi doit être active c’est-à-dire que vous devez ne pas se contenter d’écouter de l’arabe de façon purement passive.

Pour tirer le maximum de votre écoute en arabe, vous devez choisir le support audio qui retient plus votre attention et qui ne vous lasse pas au bout de quelques minutes d’écoute. Choisissez surtout du contenu audio sur CD ou DVD ou un fichier audio enregistré car cela vous permettra de mettre votre support audio en pause, de revenir en arrière et de le relancer à votre guise.

Pareillement pour la lecture, il est recommandé de vous préparer avant d’entamer l’écoute de votre support audio en arabe. Cela va vous aider à mieux comprendre le contenu de votre support audio. Renseignez-vous sur le sujet de votre support audio, notez le vocabulaire que vous jugez intéressant pour la compréhension du contenu de votre support audio.

Procédez à une première écoute de votre support audio sans vous arrêter. Même si vous n’arrivez pas à comprendre tout du support audio, cela n’est pas grave, il y aura une seconde écoute lors de laquelle vous allez noter le vocabulaire qui vous parait familier

Rédigez le contenu du support audio avec vos propres mots en arabe. Procédez, encore, à une énième écoute pour tenter de saisir ce que vous avez manqué de comprendre lors de la seconde écoute du support audio.

Vous pouvez bien entendu utiliser un dictionnaire pour chercher le sens des mots difficiles que vous avez entendu dans le support audio. Cependant, il est intéressant, comme pour la lecture, de faire travailler votre capacité intuitive pour supposer le sens à donner aux mots que vous ne connaissez pas en se référant au contexte du support audio que vous avez écouté.

L’intérêt à travers l’écoute réside dans le fait d’arriver à comprendre l’idée général et les mots clés de votre support audio et non pas de comprendre chaque mot.

III – L’expression écrite

L’écriture est une compétence essentielle pour apprendre l’arabe. L’écriture de l’arabe est aussi primordiale surtout si vous souhaitez l’utiliser dans votre milieu de travail. À cet effet, on penser à toutes les personnes qui travaillent dans des secteurs qui nécessitent de communiquer par écrits avec leurs clients (administrations, commerciaux…etc.).

Ce qu’il faut savoir c’est que votre écriture de l’arabe va s’améliorer au fur et à mesure que vous travaillez l’autre compétence à savoir la lecture. En fait, à force de lire beaucoup d’articles et de livres en langue arabe, cela va impacter sur votre façon d’écrire en arabe ce qui vous amènera à écrire dans un bon arabe.

Surtout, le précieux conseil que je peux vous donner est de ne pas trop réfléchir aux types de phrases et à la structure des textes en arabe. Lorsque vous écrivez en arabe, vous devez, en fait, éviter de traduire du français vers l’arabe vos pensées mais pensez en arabe et rédiger directement vos pensées en arabe sans l’intermédiaire du français ou d’une autre langue. Aussi, il est intéressant de ne pas abuser, lorsque vous rédiger en arabe, d’utiliser le dictionnaire français-arabe (ou anglais-arabe ou d’autres combinaisons de langues).

S’il s’agit de vos premières rédactions en arabe, ne vous attendez pas à ce que votre écriture soit correcte. Surtout écrivez, écrivez et écrivez.

Il est important, enfin, d’avoir des échos positifs de la part des autres personnes. On peut penser à des commentaires constructifs de la part de votre professeur ou des locuteurs arabes ou arabophones avec qui vous échangez en langue arabe ou de la part de vos ami(e)s qui apprennent comme vous la belle langue arabe. En fait, leurs commentaires positifs sont importants car stimulant et vont vous motiver pour progresser dans votre apprentissage de l’arabe.

IV – L’expression orale

Tout(e) apprenant(e) de n’importe quelle langue a pour objectif principal d’arriver à s’exprimer dans la langue qu’il étudie. Ainsi, il est important de que vous développerez votre compétence orale en langue arabe. Cela passe surtout par les différentes interactions orales que vous allez avoir avec les autres. Surtout, ne paniquez pas et n’ayez pas de stress. Il est important que l’expression orale soit perçue comme un « jeu » et un défi à relever. Je parle ici de « jeu » afin de dédramatiser la question lorsque l’on évoque le fait de s’exprimer en arabe. Et puis, il s’agit d’un « défi » car cela va vous motiver à traduire vos pensées oralement en réussissant à dialoguer avec d’autres personnes en langue arabe et échanger avec elles.

Donc, vous pouvez échanger avec votre prof d’arabe, avec vos ami(e)s qui apprennent comme vous la belle langue arabe ou avec des partenaires linguistiques arabophones soit en face à face ou par internet (via des salons de chat ou directement par Skype).

Vous pouvez choisir préalablement une thématique sur laquelle vous aurez l’occasion de s’y exprimer. Cela vous permettra de préparer le lexique arabe indispensable pour entamer une discussion en arabe avec votre partenaire linguistique arabe.

Par ailleurs, vous pouvez procéder à un exercice d’expression orale tout(e) seul(e) chez vous en lisant un texte arabe écrit (poésie, dissertation, article d’un journal arabe…etc.), en répétant un texte enregistré (je pense aux podcasts arabes de la semaine de mon blog). Enregistrez-vous et (ré) écoutez-vous afin de voir ce que vous devez améliorer en termes de prononciation et de vocalisations des mots arabes.

Pensez aussi à lire à haute voix car cela vous aidera considérablement à reproduire les intonations arabes comme elles se prononcent par les locuteurs arabes ou arabophones.

Enfin, sachez que la mise en application de ces conseils va vous permettre de progresser dans l’apprentissage de l’arabe.

Je vous invite à laisser un commentaire pour raconter votre expérience pour apprendre l’arabe ou si vous avez des questions ou des choses à dire à ce sujet.

Je vous invite également à partager cet article sur les réseaux sociaux dans le but d’aider un maximum de personne qui souhaitent apprendre la belle langue arabe.

شُكْراً

(Visited 50 times, 1 visits today)