Poème de Mahmoud Darwich ”غَرِيبٌ فِي مَدِينَةٍ بَعِيدَةٍ” (”étranger dans un lointaine ville”)

Bonjour ou bonsoir  اَلسَّلَامُ عَلَيْكُمْ 

Dans ce cours d’arabe, vous allez découvri un joli poème arabe du l’une des figures de proue de la poésie palestinienne, à savoir Mahmoud Darwich مَحْمُودْ دَرْوِيشْ. Ce poète palestinien est né le 13 mars 1941 et est décédé le 9 août 2008. Le titre de ce joli poème arabe est  غَرِيبٌ فِي مَدِينَةٍ بَعِيدَةٍ ou en français « étranger dans une lointaine ville ».

Vous pouvez visionner ce cours d’arabe posté sur la chaîne YouTube Almodaris (Apprendre l’Arabe Autrement).

غَرِيبٌ فِي مَدِينَةٍ بَعِيدَةٍ 

Étranger dans une lointaine ville

مَحْمُودْ دَرْوِيشْ 

Mahmoud Darwich

 عِنْدَمَا كُنْتُ صَغِيراً وَ جَمِيلاً ا

Lorsque j’étais petit enfant, bel enfant

 كَانَتِ الْوَرْدَةُ دَارِي وَ اليَنَابِيعُ بِحَارِي 

La rose était ma maison et les sources mes océans

 صَارَتِ الْوَرْدَةُ جُرْحاً وَ الْيَنَابِيعُ ظَمْأً 

La rose est devenue blessure et les sources sont devenues soif

 هَلْ تَغَيَّرْتُ كَثِيراً ؟ مَا تَغَيَّرْتُ كَثِيراً 

Ai-je beaucoup changé ? Je n’ai pas beaucoup changé

 عِنْدَمَا نَرْجِعُ كَالرِّيحِ إِلَى مَنَازِلِنَا 

Le jour où comme le vent nous retournerons chez nous

 حَدِّقِي فِي وَجْهِي تَجِدِي الْوَرْدَ نَخِيلاً 

Regarde bien mon visage tu verras la rose devenue palmier

 وَ الْيَنَابِيعُ عَرَقاً 

Et les sources sueurs

 تَجِدِينِي مِثْلَماً كُنْتُ 

Tu me retrouveras tel que j’étais

 صَغِيراً وَ جَمِيلاً 

Petit enfant, bel enfant

Vous pouvez télécharger ce poème arabe avec sa traduction en français en cliquant ici

Je vous invite à réagir à ce poème arabe en laissant un commentaire.

Je vous invite également à partager, sans modération, ce cours d’arabe sur les réseaux sociaux dans le but d’aider un maximum de personnes qui souhaitent apprendre la belle langue arabe.

(Visited 10 times, 1 visits today)

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de