Apprenez 124 mots arabes du lexique religieux musulman

Bonjour ou bonsoir    اَلسَّلَامُ عَلَيكُم

Dans ce cours d’arabe, vous allez apprendre « 124 mots arabes du lexique religieux musulman » «124 كَلِمَة عَرَبِيَّة إِسْلَامِيَّة»

Vous pouvez visionner la vidéo qui traite de ce cours de lexique arabe ci-dessus. 

 [abd]    عَبْد

Serviteur, esclave, adorateur, ou créature.

[‘ibâda]   عِبَادَة

Culte : l’aspect spirituel de l’islam.

[wodhou’]   وُضُوءْ

Les petites ablutions avant la prière.

[ghosl]   غُسْلْ

La grande ablution.

[âdhân]   آذَانْ

Appel à la prière.

[ahlo l’bay’t]   أَهْلُ الْبَيْتْ

Les gens de la maison, membres de la famille du Prophète Mohammed que le Salut et la Paix de Dieu soient sur Lui.

[ah’lo l’bayt]   أَهْلُ الْكِتَابْ

Les gens du Livre c’est-à-dire les fidèles des religions monothéistes préislamiques à savoir le judaïsme et le christianisme.

[ah’lo ttaqu’wâ]   أَهْلُ التَّقْوَى

Les gens de la piété.

[âkhira]   آخِرَة

La dernière destination, l’au-delà en opposition avec la vie d’ici-bas اَلْحَيَاةُ الدُّنْيَا [al’hayâto ddonyâ].

[‘aquîda]   ﻋَﻘِﻴدَة

Dogme, article de foi, doctrine, croyance.

Pluriel : عَقَائِدْ [‘aquâ’id]

[astagh’firo Lâh]   أَسْتَغْفِرُ الله

« Qu’ Allah me pardonne».

[a’oudho billâh]   أَعُوذُ بِالله

« Je cherche la protection d’Allah ! »

[attâ’a]   اَلطَّاعَة

L’obéissance en vue d’apporter le bien-être.

[âya]   آية

Signe, miracle, puis par extension verset du Coran.

Pluriel :  آيَاتْ [âyât]

[baraka]   بَرَكَة

Bénédiction divine.

[barzakh]   بَرْزَخْ

Intervalle ; séparation ; (géogr.) isthme. Passage du défunt du monde des mortels à l’au-delà.

[basîra]   بَصِيرَة

Discernement ; perspicacité ; dans le soufisme la capacité de percevoir la vérité transcendante.

[bid’a]   بِدْعَة

Hérésie: innovation ; idée nouvelle considérée comme une hérésie.

[cha’bân]   شَعْبَانْ

Nom du huitième mois du calendrier musulman.

[chaf’]   شَفْعْ

Pair : prière surérogatoire comportant un nombre pair de prosternations célébrée après la prière canonique de اَلْعِشَاءْ [al-‘ichâ’] et cette prière est suivie de la prière de اَلْوِتْرْ [al-witr].

[chahâda]   شَهَادَة

Profession de foi: témoignage : un des cinq piliers de l’Islam.

[chawwâl]   شَوَّالْ

Nom du dixième mois du calendrier musulman marqué par l’Aïd el-fitr le premier jour de ce mois.

[chirqu’]   شِرْكْ

Association, polythéisme. Le chirk c’est le fait d’accorder à un autre qu’Allah ce qui revient à Allah. Exemple : croire en un voyant est considéré comme chirk. Le chirk est le plus grand péché en Islam.

[chourâ]   شُورَى

Concertation, prise de décision en commun.

[quor’ân]   قُرْآنْ

Lecture ; récitation.

[dâ’iya]   دَاعِيَة

Prêcheur de l’islam.

[dajjâl]   دَجَّالْ

Antéchrist, menteur ; celui qui sème la discorde.

[dhabîha]   ذَبِيحَة

Sacrifice, offrande: l’animal destiné à être égorgé, par métonymie, l’égorgement rituel.

[dalâl]   ضَلَالْ

Egarement.

[da’wa]   دَعْوة

Invitation à la foi: vocation ; profession de foi; invitation à la foi menée par دَاعِيَة [dâ’iya].

[dhikr]   ذِكْرْ

Invocation; répétition du nom d’ALLAH

[do’â’]   دُعَاءْ

Prière : prière personnelle, supplication, appel. Prière personnelle en opposition avec   صَلَاةْ  [salât] la prière canonique.

[fardh]   فَرْضْ

Obligatoire, selon la religion

Pluriel : فُرُوضْ [foroudh]

[fatwâ]   فَتْوَى

Avis juridique qui complète le fiqh qui est la jurisprudence.

[fiq’h]   فِقْهْ

Jurisprudence.

[fitna]   فِتْنَة

Séduction (féminine), émeute, dissension. En matière religieuse cela veut dire également rupture, schisme.

[forquân]   فُرْقَانْ

Discernement, preuve, séparation entre le bien et le mal.

[ghafara]   غَفَرَ

Pardonner.

[hadîth]   حَدِيثْ

Parole ou acte du prophète Mohammad considérés comme un exemple à suivre par les pratiquants.

Pluriel :  أَحَادِيثْ [ahâdîth]

[haj]   حَجْ

Pèlerinage à  la Mecque, l’un des cinq piliers de l’Islam.

[halâl]   حَلَالْ

Permis ; non sacré ; profane, licite par opposition avec interdit (harâm).

[hanîf]   حَنِيفْ

Le monothéisme islamique pur, l’orthodoxie.

[harâm]   حَرَامْ

Ce qui est sacré; ce qui est interdit par la religion, tabou en opposition avers permis  حَلَالْ [halâl].

[hidâya]   هِدَايَة

Conduite, direction morale.

[ihrâm]   إِحْرَامْ

État de consécration rituelle ; vêtement blanc de celui qui accomplit dans cet état le grand ou le petit pèlerinage.

[ihsân]   إِحْسَانْ

Charité : la parfaite adoration de Dieu.

[i’jâz]   إِعْجَازْ

Le caractère inimitable du Coran.

[ijmâ’]   إِجْمَاعْ

Consensus des oulémas ou de l’ Oumma entière sur des questions morales, religieuses ou juridiques, suppléant la Sunna.

[ijtihâd]   إِجْتِهَادْ

Exégèse : effort d’interprétation du Coran et des hadiths.

[imâm]   إِمَامْ

Imam : personne qui dirige la prière, le Guide spirituel de la communauté.

Littéralement : « celui qui est devant ». A rapprocher du mot arabe  أَمَامَ[amâma] qui signifie : devant ou en face de.

[‘isma]   عِصْمَة

Infaillibilité ; invulnérabilité ; immunité ; impeccabilité.

[isnâd]   إِسْنَادْ

Chaîne de garants : la chaîne des personnes qui rapportent un hadith.

[isrâ’]   إِسْرَاءْ

Le voyage nocturne du Prophète Mohammed.

[jâhiliyya]   جَاهِلِيَّة

La période préislamique: ignorance, paganisme désigne la période préislamique.

[khatîb]   خَطِيبْ

Prédicateur : celui qui prononce le sermon du vendredi خُطْبَة  [khotba]

[khitân’]   خِتَانْ

Circoncision.

 [lagh’w]   لَغْوْ

Futilité : conversation inutile, futile.

[laylato l’quadr]   لَيْلَةُ الْقَدْرْ 

« La nuit du destin » : une nuit vers la fin du mois de Ramadan pendant laquelle le Prophète Mohammed  a reçu la première révélation.

[ma’âd]   مَعَادْ

Destination : l’au-delà comme destination finale.

[madh’hab]   مَذْهَبْ

École de pensée juridique. Désigne aussi le système de pensée qui en est issu, voire la religion et la foi.

[mahram]   مَحْرَمْ

Personne de la même famille avec qui on ne peut se marier.

NB : on peut rapprocher ce mot arabe de مَحْرَمْ [mahram] du mot arabe مُحَرَّمْ  [moharram] qui, lui, signifie : interdit ou prohibé.

[makrouh]   مَكْرُوهْ

Détestable : qualifie des actes réprouvés mais non réprimés.

 [mandoub]   مَنْدُوبْ

Recommandé, recommandable.

[rasoul]   رَسُولْ

Messager,  prophète, envoyé: Le Prophète  اَلنَّبِيْ  [annabiy] lance des avertissements à une population donnée, le Messager اَلرَّسُولْ  [arrasoul], lui, apporte une révélation majeure.

[mihrâb]   مِحْرَابْ

Niche tournée vers la Mecque dans une mosquée.

[mi’dhana]   مِئْذَنَة

Minaret : le mot arabe désigne le lieu d’où le مُؤَذِّنْ  [mo’adh-dhin] fait l’appel à la prière آذَانْ [âdhân’]. Le mot français dérive du turc minare venant du mot arabe مَنَارَة [manâra] signifiant « tour ».

[mi’râj]   مِعْرَاجْ

Ascension (littéralement : « échelle ») du Prophète Mohammed aux cieux lors du « voyage nocturne »  إِسْرَاءْ [isrâ’].

[minbar]   مِنْبَرْ

Chaire du prédicateur.

[minhaj]   مِنْهَجْ

Méthode, méthodologie ; ligne de conduite.

[masjid]   مَسْجِدْ

Mosquée, lieu de l’assemblée; grande mosquée.

Le mot français mosquée dérive de  مَسْجِدْ [masjid] : lieu où l’on se prosterne.

[mobâh]   مُبَاحْ

Autorisé, qualifie ce qui est ni interdit ni recommandé.

[moadhdhin]   مُؤَذِّنْ

Ce mot désigne la personne de la mosquée chargée de l’appel à la prière  آذَانْ [âdhân].

[ma’oudhatân]   مَعُوذَتَانْ

Les deux sourates protectrices : C’est le nom donné aux deux dernières sourates du Coran اَلْفَجْرْ [al-fajr(“L’aube”) et اَلنَّاسْ [annâs] (“Les Hommes”), dites les sourates du refuge censées protéger de la souffrance et du mauvais œil.

[moftî]   مُفْتِي

C’est un religieux musulman sunnite qui est un interprète de la loi musulmane. Il a l’autorité d’émettre des avis juridiques, appelés fatwas.

[mo’min]   مُؤْمِنْ

Croyant,

Pluriel :  مُؤْمِنِينَ [mo’minîna]

مُؤْﻣِﻨُونَ [mo’minouna] 

[monâfiq]   مُنَافِقْ

Hypocrite.

Pluriel : مُنَافِقُونَ   [monāfiqouna]

مُنَافِقِينَ   [mnāfiqîna]

[mostahab]   مُسْتَحَبْ

Préférable : qualifie une action recommandable mais non obligataire.

[motawâtir]   مُتَوَاتِرْ

Récurrent, notoire: se dit d’un hadith se trouvant à plusieurs reprises avec des chaînes de garants différentes.

[nâfil]   نَافِلْ

Surérogatoire, superflu.

[nour]   نُورْ

Lumière. 

[noboyya]   نُبُوَّة

Prophétie. 

[omma]   أُمَّة

Oumma : la communauté des croyants.

[‘omra]   عُمْرَة

Petit pèlerinage non obligatoire, ne faisant pas partie des cinq piliers de l’islam.

[nabiy’]   نَبِيْ

Prophète.

Pluriel :  أَنْبِيَاءْ [anbiyâ’]

[al-quadhâ’ wa l’quadar]   اَلْقَضَاءْ وَ الْقَدَرْ

La fatalité: la volonté de Dieu.

[Quoddous]   قُدُّوسْ

Le Très saint : [Quoddous] est l’un des 99 attributs de Dieu.

[qualam]   قَلَمْ

Qalam ou calame, du grec « kalamos » « καλαμος» : calame ; crayon ; stylo. Instrument d’écriture, il est le symbole de la révélation « écrite » du Coran. C’est d’un point de vue ésotérique l’équivalent du « Verbe » de l’Évangile de Jean. C’est le principe créateur dont tout émane.

[quiyâma]   قِيَامَة

Résurrection, jour du jugement.

[quodosî]   قُدُسِي

Sacré : Les hadiths sacrés (qudsî) sont considérés comme rapportant la parole divine et non celle du prophète.

[rachîd]   رَشِيدْ

Raisonnable, orthodoxe, bien dirigé.

Pluriel :  رَاشِدُونْ   [râchidoun’]

رَاشِدِينَ   [râchidîna]

[risâla]   رِسَالَة

Message ; mission; apostolat.

C’est le message apporté par le Messager   رَسُولْ   [rasoul]

[rouh]   رُوحْ

Esprit, souffle, essence ; âme. C’est le souffle divin qui a donné vie à Adam.

[rokn]   رُكْنْ

Pilier, appui, colonne ; principe de base ; principe élémentaire. Par exemple les piliers de l’Islam.

Pluriel :  أَرْكَانْ [arkân’]

[rokou’]   رُكُوعْ

Prosternement.

[rak’a]   رَكْعَة

Prosternation: unité de base de la prière canonique  صَلَاة [salât] ; chacune des prières quotidiennes est constituée d’un nombre déterminé de prosternations.

Pluriel : رَﻛَﻌَﺎتْ   [raka’ât]

[sabr]   ﺻَﺒْﺮْ

Patience : maîtrise de soi ; endurance.

[sadaqua]   صَدَقَة

Aumône ; aumône volontaire en opposition avec l’aumone légale زَكَاة [zakât].

Pluriel : صَدَقَاتْ

[sadâq]   صَدَاقْ

Dot, douaire. Dot donnée par le futur mari à son épouse. En principe, cette dot doit rester la propriété exclusive de l’épouse.

[sohour]   سَحُورْ

Petit déjeuner: repas pris avant le lever du soleil pendant le jeûne du mois de Ramadan.

[salât]   صَلَاة

Prière (canonique), l’un des cinq piliers de l’islam.

Pluriel :  صَلَوَاتْ   [salawât]

[salsabîl]   سَلْسَبِيلْ

Nom d’une source du paradis.

[sawm]   صَوْمْ

Jeûne: cela peut être le jeûne du mois de Ramadan, l’un des cinq piliers de l’islam ou le jeune surérogatoire survenant à d’autres occasions (jeûner tous les lundis et jeudis par exemple).

[sîra]   سِيرَة

Nom des biographies du Prophète Mohammed que Le Salut et la Paix de Dieu Soient sur Lui.

[assirâta l’mostaquîm]   اَلصِّرَاطَ الْمُسْتَقِيمْ

Le chemin des élus, chemin droit.

[soura]   سُورَة

Sourate : ce qui est rangé ; chapitre du Coran.

Pluriel : سُوَرْ   [sowar]

[sonna]   سُنَّة

Ensemble des faits, gestes et paroles prophétiques en Islam rapportés par ses compagnons.

[ta’awwodh]   تَعَوُّذْ

Une invocation qui demande la protection de Dieu contre Satan.

[tafsîr]   تَفْسِيرْ

Exégèse, notamment du Coran.

[tahajjod]   تَهَجُّدْ

Prière nocturne surérogatoire. Il est recommandé de passer jusqu’aux deux tiers de la nuit en prière.

[tahâra]   طَهَارَة

Purification : Au sens profane : hygiène, purification. Au sens religieux : faire ses ablutions rituelles.

[tajwîd]   تَجْوِيدْ

Embellissement, façon particulièrement appliquée de lire le Coran pour en tirer le plus de profit.

[tanzîl]   تَنْزِيلْ

Révélation : Révélation divine descendue sur le Prophète Mohammed que le Salut et la Paix de Dieu Soient sur Lui.

[tarâwîh]   تَرَاوِيحْ

Prières de repos : qualifie les prières supplémentaires que l’on peut faire pendant les nuits du mois de Ramadan.

[tartîl]   تَرْتِيلْ

Déclamation lente : forme lente de تَجْوِيدْ  [tajwîd]  qui est la récitation appliquée du Coran.

[tasbîh]   تَسْبِيحْ

Forme de rappel ذِكْرْ  [dhikr]  qui implique l’invocation répétée de courtes phrases qui glorifient Dieu.

[tawaf]   طَوَافْ

Circuit : circumambulation autour de la Kaaba.

[tawassol]   تَوَسُّلْ

Imploration : notion d’intercession de Dieu.

[tawhîd]   تَوْحِيدْ

Monothéisme, appel à l’unicité de l’existence d’Allah.

[tayammom]   تَيَمُّمْ

Ablution sèche : ablution faite avec du sable, ou de la pierre, en l’absence d’eau.

[wah’y’]   وَحْيْ

Inspiration, révélation, comme celle faite à Moïse, elle se différencie de celle faite exclusivement au Prophète Mohammed que le Salut et la Pai de Dieu Soient sur Lui.

[wâjib]   وَاجِبْ

Obligatoire.

[witr]   وِتْرْ

Impair : prière surrérogatoire comportant un nombre impair de prosternations célébrée après la prière canonique de  عِشَاءْ [ichâ’] et avant la prière de شَفْعْ  [chaf’].

[yaquîn]   يَقِينْ

Certitude, la foi profonde.

[zakât]   زَكَاة

Aumône légale, l’un des cinq piliers de l’Islam.

Vous pouvez télécharger les « 124 mots arabes du lexique religieux musulman » «124 كَلِمَة عَرَبِيَّة إِسْلَامِيَّة» en cliquant ici.

Je vous invite à laisser un commentaire sur ce cours de lexique arabe.

Je vous invite également à partager, sans modération, ce cours d’arabe sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…etc) pour aider un maximum de personnes qui souhaitent apprendre la belle et riche langue arabe.

(Visited 271 times, 1 visits today)

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de