La beauté de la langue arabe d’après le célèbre penseur Jacques Berque

Bonjour mes ami(e)s    اَلسَّلَامُ عَلَيْكُمْ

J’espère que vous allez bien.

Je souhaite dans cet article vous parler de la beauté de la langue arabe d’après un éminent penseur français.

En effet, l’illustre  penseur Jacques Berque explique dans son ouvrage «Les Arabes, l’Islam et nous» que la fonction de la langue pour les Arabes est différente et supérieure à celle qu’elle remplit pour les Occidentaux.

A cet effet, Jacques Berque donne un exemple. Ainsi, en arabe, les mots se rapportant à l’écrit dérivent tous de la racine كَتَبَ [katab]: مَكْتُوبْ [Maktûb] (écrit), مَكْتَبْ [maktab] (bureau), مَكْتَبَة [maktaba] (bibliothèque),كِتَابْ [kitâb] (livre), كَاتِبْ [kâtib] (écrivain).

En français, ces mêmes mots sont: écrit, bureau, bibliothèque, livre, écrivain. Les mots français sont tous les cinq arbitraires, mais les mots arabes sont, eux, «soudés par une transparente logique à une racine qui seule est arbitraire».

«Alors que les langues européennes solidifient le mot, le figent, en quelque sorte, dans un rapport précis avec la chose, le mot arabe reste cramponné à ses origines. Il tire substance de ses quartiers de noblesse.».

Je vous invite à réagir à cet article en laissant un commentaire.

Je vous invite également à partager, sans modération, ce cours d’arabe, sur les réseaux sociaux dans le but d’aider un maximum de personnes qui souhaitent apprendre la belle langue arabe.

شُكْراً جَزِيلاً

(Visited 49 times, 1 visits today)

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des