L’art de la calligraphie arabe en Chine

0
722
calligraphie arabe, Chine

Marhaban mes ami(e)s   مَرْحَباً أَصْدِقَائِي وَ صَدِيقَاتِي

J’espère que vous allez bien.

Dans l’article d’aujourd’hui, je souhaite vous parler de l’art de la calligraphie arabe en Chine.  

La calligraphie  est l’art qui consiste à former différents caractères d’une écriture de façon esthétique. Cela est possible grâce au travail sur le trait, qui se réalise par l’encre calligraphique(pleins et déliés, inclinaison des caractères, ajouts de motifs décoratifs…). 

A cet effet, la Calligraphie arabe est célèbre pour l’harmonie profonde qu’elle dégage. Elle a une façon unique qui lui permet de jouer avec les densités à l’infini, les formes humaines et naturelles des lettres arabes mais aussi d’agencer l’espace.

Moins La calligraphie arabe traduit avec excellence la diversité de ses styles qui reflète la richesse immense de la civilisation musulmane qui s’est étendue sur pratiquement tous les contient et qui se déploya des rives de l’océan atlantique aux confins de la Chine. En fait, l’Islam a atteint les contreforts de la Chine dès la 10e année de l’hégire (622 après JC).

Mao Tchang Ming, dont le nom arabe emprunté est “badr-addine” (qui signifie “la pleine lune de la religion”, très beau prénom n’est-ce pas?) est, justement, un calligraphe chinois qui s’est spécialisé dans l’art de la calligraphie arabe. Il a étudié l’art de la calligraphie arabe depuis plus de 17 ans et neuf maîtres lui ont dispensé des cours de calligraphie arabe. Bien qu’il est jeune, ce calligraphe jouit d’une très grande réputation de part la qualité des œuvres de calligraphie qu’il a réussi à réaliser.

Mao Tchang Ming exerce le métier de calligraphe de manière quotidienne et régulière. Il considère que même si les outils de la calligraphie (le kalam et le papier) sont importants, mais la sérénité dans l’exécution des mouvements de la calligraphie arabe reste la condition primordiale pour réussir une calligraphie arabe de très bonne qualité.

Les œuvres de calligraphie arabe réalisées par Mao Tchang Ming sont connues et reconnues à travers la Chine mais aussi à travers le monde entier.

Dans la vidéo ci-dessus, il a déclaré qu’il a une préférence pour le “style perse” car il ressemble au “style chinois”. A la question de la journaliste qui lui demandait quelle est sa région préférée, il répondait, sans hésitation, la région de Tchouang Chou dans la circonscription de Foujian car c’est la première région en Chine où l’Islam est répandu. Il disait que cette région est riche de transcription en langue arabe. 

La calligraphie arabe s’est adaptée à la culture chinoise. Ainsi, les outils utilisés par les chinois sont aussi utilisés pour réaliser des calligraphie arabe. Ainsi, l’art de la calligraphie arabe se conjugue parfaitement avec la culture et le gout chinois.

Le souhait de Mao Tchang Ming consiste à réaliser une transcription du Saint Coran et qu’il soit à la longueur de la grande muraille de Chine. Ainsi, il pourra l’exposer à un grand nombre de personnes et pour attirer, ainsi, l’attention à la calligraphie arabe.   

Je vous invite à visionner cette vidéo ci-dessus pour découvrir le calligraphe chinois Mao Tchang Ming qui excelle dans l’art de la calligraphie arabe.

Je vous invite à réagir à cet article en laissant un commentaire.

Je vous invite également à partager, sans modération, cet article sur les réseaux sociaux.

شُكْراً

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments